Les services linguistiques communautaires pour migrants

L'engagement social d'ICVolontaires dans le domaine de la traduction et de l'interprétariat
Brigitte du Brésil, vivant au Canada (gauche) et Chantel de l'Afrique du Sud, discute de l'interprétariat communautaire. Photo © V. Krebs.
Brigitte du Brésil, vivant au Canada (gauche) et Chantel de l'Afrique du Sud, discute de l'interprétariat communautaire. Photo © V. Krebs.
Irene Amodei
19 novembre 2007

...les traducteurs et les autres professionnels qui travaillent avec les langues dans des relations sociales aussi complexes, doivent être conscientes des implications linguistiques du fait que la capacité d'utiliser certains genres, discours etc. peut bien devenir un instrument de pouvoir.

                                                               Hatim et Mason

Les interpr√®tes et les traducteurs communautaires r√©pondent √† un besoin social croissant dans les soci√©t√©s modernes multiculturelles et leur r√īle est d'une importance vitale si on veut que l'acc√®s aux services publics ne soit pas limit√© ou conditionn√© par des barri√®res linguistiques ou culturelles.

Ce thème crucial a été au centre d'une table ronde qui a eu lieu à Genève le 19 septembre 2007 et qui a été l'occasion d'un échange intense entre les bureaux nationaux d'ICV qui participent au projet "Langues et Migrations" et autres associations engagées dans ce domaine particulier (notamment Migraf et Appartenances).

L'interprétariat communautaire

Au cŇďur de la rencontre a √©t√© la d√©finition du r√īle, les perspectives et les enjeux des services linguistiques communautaires. L'appellation interpr√©tariat communautaire permet aux migrants qui ne parlent pas couramment la langue officielle du pays d'accueil de communiquer et d'avoir un acc√®s plein et √©galitaire aux informations et aux services statutaires (juridiques, sanitaires, √©ducatifs...) et, en dernier lieu, de s'int√©grer √† la nouvelle soci√©t√©.

L'interpr√©tariat social est un droit  pour la personne qui en b√©n√©ficie - qu'elle soit √† l'h√īpital, en prison ou dans une organisation d'aide aux r√©fugi√©s - mais c'est aussi une profession tr√®s difficile, qui requiert une formation sp√©cifique interlinguistique et interculturelle. Comme soulign√© par Monsieur Magueye Thiam, pr√©sident de l'Association Migraf et interpr√®te pour la Croix-Rouge Genevoise "l'interpr√®te communautaire doit √™tre capable de g√©rer le stress, la pression, l'√©motion du moment et de transmettre le message verbal mais aussi le message non-verbal." L'interpr√®te communautaire agit normalement dans un contexte asym√©trique o√Ļ la distribution du pouvoir entre ceux qui acc√®dent aux services et ceux qui les offrent est in√©gale. Ce que signifie qu'il ou elle doit "comprendre les d√©fis interculturels et faire le lien entre la loi et la culture o√Ļ le dialogue a lieu."

"Les interpr√®tes communautaires sont en effet des ponts culturels gr√Ęce √† leur double connaissance,  tant dans le domaine de la traduction que celui de la m√©diation," a comment√© Olga Markovic Wagnieres, membre d'Appartenances. M√™me si la t√Ęche de conciliateur est g√©n√©ralement plac√©e en dehors de la traditionnelle sph√®re de comp√©tences d'un interpr√®te, les interpr√®tes communautaires agissent souvent en tant que n√©gociateurs de diff√©rences sociales et linguistiques, en offrant aux migrants un environnement commun pour communiquer.

Julia Puebla Fortier, directrice de Resouces for Cross Cultural Health Care, s'est concentrée particulièrement sur l'interprétariat dans le domaine de la santé et des soins médicaux. Son organisation, basée à Washington D.C., travaille avec un certain nombre de communautés ethniques pour fournir des connaissances essentielles et offrir une assistance sanitaire appropriée aux différents milieux culturels. Les services de l'organisation incluent la création de programmes, le développement et l'étude de politiques et d'analyses, la recherche et le soutien aux communautés. Un exemple tiré du projet "Linguistic and Cultural Competence Standards" décrit le cas d'une vieille femme bosniaque hospitalisée pour un cancer en phase terminale: "Sa situation peut poser les défis suivants à l'équipe et aux organisations hospitalières: ni elle ni sa famille lisent, parlent ou comprennent l'anglais; le fait qu'elle soit musulmane requiert une certaine modération pendant les examens physiques; sa famille peut avoir des raisons culturelles pour ne pas discuter de sa mort imminente et des questionnes liées. Une réponse culturellement et linguistiquement appropriée doit inclure la disponibilité d'un interprète, la traduction de la documentation sanitaire; des discussions délicates sur le consentement au traitement; une équipe hospitalière qui sache aborder et négocier des questionnes culturelles; des choix alimentaires appropriées. L'offre de ces services peut améliorer la condition du patient et aussi l'efficacité des soins offerts."

Méthodologies et projets

En passant des prémisses théoriques aux études et pratiques concrètes, le cadre émergé de l'évaluation des différents projets et méthodologies a été de la plus grande variété par rapport à l'approche, aux contraintes et aux réponses mises en place pour faire face aux enjeux de l'interprétariat et aux besoins des migrants dans le monde.

Les √©changes de cette table ronde ont aussi mis en √©vidence l'interaction de facteurs comme l'existence de dispositions l√©gales, d'accords institutionnels pour l'offre de services d'interpr√©tariat ou d'un syst√®me d'accr√©ditation et de certification fournit par les autorit√©s ou par l'ordre professionnel. Pour identifier les besoins et les moyens existants et illustrer les tendances dominantes, des donn√©es ont √©t√© collect√©es √† travers entretiens, enqu√™tes de terrain, questionnaires et recherches par les volontaires d'ICVolontaires en Suisse, Espagne, France et Afrique du Sud. La mise en oeuvre initiale du projet a d√©j√† commenc√© en Espagne et une √©tude de faisabilit√© va bient√īt √™tre pr√©sent√©e en Suisse.

©1998-2020 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis √† jour: 2019-01-28 10:52 GMT|Notre politique|