SOS: l’avenir du travail social est en jeu!

Photo © Ioomyz
Photo © Ioomyz
Katia Gandolfi
27 avril 2010

Du 22 au 23 mars s’est déroulé au CICG de Genève le 2ème Congrès International organisé par la Société Suisse de Travail Social. Dans un contexte de crise, l’avenir du travail social est en jeu ! C’est autour de ce risque, en lien avec la lutte contre la pauvreté et l’exclusion, que la réflexion des participants a été menée.

Plus d’une centaine de chercheurs, praticiens et enseignants du domaine social et des disciplines annexes se sont penchés, pendant deux jours denses en échanges, sur le rôle et les moyens d’actions du travail social en temps de crise.

Dans la lignée de l’Union européenne, qui a consacré l’année 2010 à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, les questions se sont articulées principalement autour de cette problématique. Comme l’a souligné Lothar Böhnisch, professeur à l’Université libre de Bolzano, en ouvrant la première conférence plénière, la pauvreté est devenue un objet central de la politique sociale de ces dernières années. Toutefois, sa perception a changé. Elle n’est plus uniquement synonyme de pauvreté au sens « pécunier » du terme mais aussi d’exclusion sociale. Les effets de la crise socioéconomique actuelle n’ont pas seulement modifié les conditions de la pauvreté et de l’exclusion sociale, mais ils ont également remis en question les modes d’action du travail social qui doit être nécessairement redéfini en tenant compte de ces changements.

Le travail social s’est développé à l’origine pour remédier aux conséquences du capitalisme industriel, mais aujourd’hui il doit se confronter au « capitalisme numérique » qui, lui-même, a mené à de nouvelles dérives sociales telles qu’un affaiblissement de l’état social, une individualisation de la pauvreté et une scission croissante entre pauvres et riches. Selon Lothar Böhnisch, la précarisation de plus en plus importante de la société engendre trop de craintes et d’incertitudes pour que le travail social soit soutenu comme avant. Au sein de ce contexte instable, le travail social tend à être exclu et diverses perspectives doivent être envisagées afin de contrer cette tendance.

En effet, l’objectif de ce congrès, organisĂ© cette annĂ©e en Suisse romande par la SociĂ©tĂ© suisse de travail social (SSTS) en collaboration avec la Haute Ecole de Travail Social (HETS), a Ă©tĂ© de proposer des pistes de rĂ©flexions concernant les dĂ©fis du travail social actuel et son avenir, ainsi que d’élaborer des actions, tant du point de vue thĂ©orique que mĂ©thodologique et pratique. 

C’est dans cette perspective que d’autres thématiques autour du rapport entre travail social, société civile et politiques publiques ont été abordées lors de divers débats, ateliers, symposiums et conférences plénières, donnant ainsi un éclairage nouveau sur les enjeux sociaux contemporains.

©1998-2019 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis Ă  jour: 2019-01-28 10:52 GMT|Notre politique|