GreenVoice: vous récoltez ce que vous semez

Article by Patrycja Perek, traduction française Kate O' Dwyer, traducción española Diego Beamonte
10 octobre 2011

Comme le dit le vieil adage, "vous récoltez ce que vous semez". Même si les effets ne se feront pas ressentir avant quelques années, les ateliers d’ICV, réalisés une deuxième année consécutive, posent des bases fertiles pour l’avenir. Pendant juillet et août 2011, plus de 200 enfants, âgés de 8 à 12 ans, ont assisté aux activités du programme environnemental “GreenVoice”. Comme a souligné Dustin Miller, un des volontaires qui a encadré les enfants, "ils ont le meilleur âge pour apprendre. Ils peuvent absorber tout ce qui se discute et se divertir en même temps. C’est à la fois éducatif et amusant pour eux. "

En effet, c’était très amusant. Mais avant que les enfants ne se soient assis sous l’arbre et commencent à jouer à la Roue de la fortune, ils ont fait une excursion à un endroit non accessible à la plupart des personnes. C’était La Voirie, le centre de recyclage et de gestion de déchets de Genève. Là, les enfants se sont familiarisés avec le fonctionnement du centre and ont été informés du processus de tri et de recyclage des déchets. Le tour a été guidé par un homme bien informé qui sait tous les secrets du centre, Jean-Marc Robbiani, du Service de la Communication de la Voirie.

Le centre de recyclage est un endroit auquel les personnes ne pensent pas du tout normalement, mais qui a un impact important sur leur vie quotidienne. Chaque année, 50 millions de tonnes d’ordures sont recyclés ici. Bien que ce chiffre puisse paraître impressionnant, des spécialistes du recyclage savent que cela n’est toujours pas assez pour garantir un succès écologique. " Le recyclage à Genève a atteint un point de stagnation. Environ 37% des ordures sont recyclés. Dans le but d’atteindre d’autres communautés, Genève a encore davantage d’efforts à faire ", souligne M. Robbiani. Cette course nous présente un défi, mais il y a plusieurs des façons de la gagner. Une approche est d’aider les citoyens genevois à se rendre compte que la montagne croissante de déchets ne va pas disparaître toute seule. C’est pourquoi la visite des enfants à la Voirie est si significative et potentiellement fructueuse pour l’avenir. Selon Diego Beamonte, Coordinateur du programme GreenVoice, ces types d’ateliers sont un excellent moyen pour sensibiliser les parents aussi, car les enfants deviennent le canal de communication et les promoteurs chez eux à la maison.

Après la visite du centre de recyclage, les enfants ont témoigné de première main comment l’abandon des déchets et le manque de respect envers la nature impactent la Terre. Ensemble avec des volontaires d’ICV, ils ont vu l’exposition photographique GreenVoice au Quai Wilson. Là, des photographies de partout dans le monde ont permis d’illustrer la dévastation à la beauté de la nature causée par l’ignorance et l’apathie.

La dernière partie des ateliers, au Parc Mon Repos, ont attiré l’attention de tous ceux qui se promenaient dans les environs. Avec une grande Roue de la Fortune en toile de fond et des ordinateurs installés sur la pelouse, c’était une scène plutôt inhabituelle. Mais elle a eu un objectif important. Par le biais de questionnaires, de jeux électroniques et de concours, les coordinateurs de l’événement ont pu interroger les enfants sur ce qu’ils avaient appris tout au long de la journée et sur leurs connaissances du recyclage chez eux. "Cela réitère et renforce les informations dont ils n’avaient peut-être pas pris conscience et assure qu’ils vont se rappeler de ces faits à l’avenir. Espérons qu’ils vont partager ces informations avec d’autres qui n’ont pas pu participer aux ateliers ", a indiqué Dustin Miller. Et ce sentiment a été partagé par un des jeunes participants qui a dit après l’atelier: "Je savais déjà beaucoup sur le recyclage, mais j’ai appris quelque chose en plus et c’était amusant!"

©1998-2017 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis Ă  jour: 2017-10-03 12:49 GMT|Notre politique|