Les ateliers GreenVoice 2013

Photo: Elena Bosshardt
Photo: Elena Bosshardt
By Elena Bosshardt, english translation Valérie Chatelain, traducción española Patricia Bueno
22 août 2013

De nouveau cette année, GreenVoice a organisé en collaboration avec Passeport-Vacances, des ateliers pour enfants pendant l’été. Tous les ateliers visent à sensibiliser les enfants de la Ville de Genève aux questions liées à l’environnement.

Le premier atelier de GreenVoice commence tôt le matin par la visite du jet d’eau. Une fois que tous les participants sont arrivés, ils suivent le guide sur le môle en direction du jet d’eau. Là, les enfants apprennent son histoire et son fonctionnement. Le jet d’eau de Genève n’est pas le plus haut jet d’eau du monde, mais c’est le seul qui possède une histoire. Il fut crée en 1886 afin d’évacuer la surpression des machines de l’usine à la Coulouvrenière. A cause de l’intérêt touristique que le jet d’eau a éveillé, la ville de Genève décide de le reconstruire au bout de la môle des Eaux-Vives. Le déclenchement du jet d’eau par un enfant du groupe met généralement fin à la visite.

Au cours de cette même semaine, on a également pu assister à la visite de l’usine d’incinération des Cheneviers. Tous les participants et les coordinatrices prennent un bus pour se rendre à l’usine. Avant d’y entrer, il est obligatoire de troquer les chapeaux d’été contre des casques. On s’approche ensuite du point de déchargement des ordures ménagères. La masse des ordures collectées est impressionnante. Avec une pince surdimensionnée, les ordures sont mises dans l’incinérateur et l’odeur devient de plus en plus intense. Certains enfants plus sensibles que d’autres sont obligés de se boucher le nez. Néanmoins, tous décident de continuer la visite jusqu’au bout pour ne pas rater la vue sur le Rhône qui est juste à côté de l’usine.

Les ateliers Passeport-vacances proposent en parallèle la visite du barrage du Seujet. Les enfants se sont montrés très curieux et enthousiastes en découvrant l’histoire et l’importance d’une telle construction. En effet, ce barrage construit en 1995 sur le Rhône a trois objectifs. Tout d’abord, il s’agit de régulariser le niveau du lac Léman, puis de moduler le débit du Rhône et enfin de produire de l’électricité.

En début de visite, les enfants ont observé de leurs yeux ébaillis la baisse du niveau de l’eau permettant à un bateau-mouche rempli de spectateurs de traverser le barrage en toute sécurité grâce à une écluse. Pour certains, cela a été leur moment préféré lors de la visite.

Après cette visite en plein air, le groupe s’est dirigé sous ce barrage, dans une usine hydroélectrique. Cette usine a pour objectif de renforcer la production d'énergie cantonale. Par la suite, les enfants ont pu pénétrer dans la salle de commande où tout est entièrement automatisé puis dans la salle technique située juste en-dessous de l’immense turbine en activité. Le bruit y est tonitruant.

Finalement, les enfants ont su enrichir leurs connaissances sur la gestion de l’eau et du lac Léman en ayant été au cœur même de cette construction maritime remarquable.

©1998-2017 ICVolunteers|conception + programmation mcart group|Mis Ă  jour: 2017-10-03 12:49 GMT|Notre politique|